CNER news

Présidence du CNER : une passation en toute convivialité

Ce mercredi 7 juin 2023 s’est déroulée la passation de pouvoir entre Frédéric Cuvillier et François Rebsamen à la présidence du CNER.

Présidence du CNER : une passation en toute convivialité


Après l’élection de François Rebsamen à la présidence du CNER lors d’un conseil d’administration en visioconférence le 10 mai dernier, un cocktail de passation avec son désormais prédécesseur, Frédéric Cuvillier, était organisé à la Grande Arche de la Défense ce mercredi 7 juin afin de concrétiser et de célébrer ce changement de mandature.

  

Le nouveau président du CNER - qui présidait quelques heures plus tôt son premier conseil d’administration et un RDV du DEV&CO consacré à la question industrielle- a profité de ce moment convivial pour remercier l’ensemble des administrateurs de la fédération pour leur accueil chaleureux. François Rebsamen a également tenu à saluer tout le travail accompli par Frédéric Cuvillier durant ses deux mandats à la tête du CNER. Amenés à collaborer de nombreuses fois dans leurs carrières politiques, les deux hommes se connaissent bien et ont noué une véritable relation amicale.

 

Une intervention suivie par celle d’Antoine Angeard, le délégué général du CNER, qui a, à son tour, rendu hommage au travail accompli par Frédéric Cuvillier ces huit dernières années. Il a notamment rappelé son rôle déterminant dans l’intégration de deux amendements du CNER à la loi NOTRe, dans la structuration de la démarche DEV&CO ou encore dans l’élaboration de la convention collective nationale ADITIG. Antoine Angeard a également tenu à remercier personnellement Frédéric Cuvillier pour son engagement, pour sa grande humanité ainsi que pour tout le savoir qu’il a pu acquérir auprès de lui durant toutes ces années.

  

Tous les membres de l’équipe du CNER se sont enfin associés à ces remerciements, au travers d’un panier garni constitué de spécialités des régions d’origine de chacun. Un clin d’œil pour une fédération d’acteurs incarnant la diversité des territoires français.

 

Agréablement surpris par ces différentes attentions, Frédéric Cuvillier a enfin exprimé son attachement au réseau et réaffirmé à son successeur l’intérêt des missions que porte le CNER ainsi que l’expertise des agences de développement. Il s’est également remémoré les moments importants qui ont rythmé ses deux mandats, évoquant plusieurs anecdotes que les convives ont écouté avec plaisir.