General news

"Ville dynamique québécoise recherche main d'oeuvre française": l'attractivité des talents vue par Drummondville


Un récent article paru dans l'Express présentait l'action de la société de développement économique de Drummondville (SDED) et les outils qu'elle a mis en place pour faire la promotion économique de son territoire au fil des années. Une véritable success-story pour ce territoire du Centre-Québec menacé par la désindustrialisation dans les années 1980, et décrit aujourd'hui comme "la ville la plus dynamique du Québec".

 

Quels enseignements en tirer pour les acteurs du développement économique français?

Attractivité et RH

Drummondville est confrontée à un problème de taille: un besoin de main d’œuvre permanent pour les entreprises du territoire. Pour ce faire, la SDED a mis l'accent sur l'attractivité des talents, notamment dans le domaine manufacturier. Des événements comme le Défi Emploi Drummond est devenu en onze ans d'existence un rendez-vous incontournable de la région. 

 

Par sa proximité linguistique et ses compétences recherchées, la main d’œuvre française est la bienvenue et reçoit un "traitement VIP" dans ses démarches d'installation. Des procédures d'immigration aux démarches administratives et la recherche de logement en passant par l'inscription des enfants, les nouveaux arrivant bénéficient d'un accompagnement personnalisé. Des démarches qui ne sont pas sans rappeler celles déjà proposées par certaines agences du réseau CNER, à l'instar d'Instalisy à Dijon ou du New DEAL Live Industry proposé en Auvergne.

Échanges et incubateurs d'entreprises: le duo gagnant

Outre des efforts en matière de recrutement, on apprend que la SDED a noué des partenariats avec diverses villes françaises, dont la Roche-sur-Yon: un protocole d'échange permet aux entrepreneurs de bénéficier des services de l'incubateur de la ville partenaire.