News from investment agencies

Des résultats annuels solides pour l’agence régionale Ad’Occ !

Malgré une crise sanitaire qui perdure, l’agence de développement économique de la région Occitanie maintien ses résultats positifs entre l’exercice 2020 et l’exercice 2021.

Des résultats annuels solides pour l’agence régionale Ad’Occ !


Des résultats positifs malgré les effets de la crise

L’agence Ad’Occ, présente sur les 13 départements de la région Occitanie, se définie comme la « porte d’entrée régionale pour les entrepreneurs et les filières structurées du territoire ».

 

À ce titre, 4898 entreprises ont été accompagnées en 2021, générant au total 5520 emplois. Ces chiffres sont en légère baisse par rapport à 2020 où 5577 entreprises avaient été accompagnées, reflétant ainsi les effets des aides Covid mises en place par la région Occitanie.

 

Par ailleurs, Jalil Benabdillah, Vice-président Economie de la région Occitanie et Vice-président de l’agence de développement, précise que la moitié des entreprises accompagnées en 2021 l’était dans le cadre d’une démarche « à 360° », allant de l’idée du projet, au suivi et jusqu’au lancement du produit.

L’accompagnement d’entreprises issues de secteurs d’activité variés

Lors de la présentation des résultats de l’agence, plusieurs acteurs locaux ont témoigné des services apportés par Ad’Occ, notamment des entreprises représentatives des secteurs viticole et aéronautique, les deux principaux secteurs d’activité de la région.

 

Par exemple, Sandrine Souquier, responsable des exports des vignobles Gayrel de Gaillac a rappelé toute l’aide de l’agence pour l’organisation des salons internationaux ProWine, et surtout l’accompagnement de celle-ci pour les activités exports qui représentent aujourd’hui 13% du chiffre d’affaires de l’entreprise malgré la crise sanitaire.  

 

Pour sa part, l’entreprise Safra (constructeur albigeois spécialisé dans le matériel de transport public) a souligné l’importance des nombreux dispositifs régionaux mis à sa disposition via différentes structures. Le groupe a pu bénéficier de plusieurs subventions et aides pour accompagner son développement et la mise en place de nouveaux projets.

 

En ce début d’année 2022, l’actualité internationale est également surveillée à l’échelle de l’agence régionale en raison de l’impact économique de la crise en Ukraine. En effet, certains secteurs industriels devraient être impactés, notamment le secteur aéronautique compte tenu des exportations de matières premières ou de composants vers la Russie. Néanmoins, les dirigeants de l’agence rappellent que « la Russie ne représente que 0,05 % de notre PIB à l’import et 1 % de notre PIB à l’export » et annoncent qu’une évaluation des effets de la crise est en cours de réalisation au sein de l’agence.